Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sprites rouges et ondes de gravité vertes observés au Dakota du Sud

Sources de cette information:

http://www.spaceweather.com/

 

Ce n'est pas la première fois que des SPRITES , ces espèces d'éclairs rouges en très haute altitude , sont photoraphiés.

 

Ce qui est nouveau , ce sont les vagues de gravité vertes qu'on peut voir sur l'image.

 

On peut les voir et les photographier , mais seulement quand il y a une aurore boréale, autrement on ne peut pas les voir , selon l'article de SpaceWeather.com.

 

Ceci s'ajoute aux nombreuses anomalies climatiques qui affectent depuis peu notre petite planète, ainsi que le système solaire au complet.

 

La pus récente vidéo de ThorNews parle justement de ces sprites rouges et de ces ondes vertes.

 

Voici la vidéo - Bon visionnement ...

L'article de SpaceWeather.com est court , je vais le traduire.

D'abord l le contenu de cet article :

 

RED SPRITES AND GREEN GRAVITY WAVES:

As northern summer comes to a close, electrical storms are rumbling across the USA. After nightfall, red sprites can be seen dancing across the cloudtops. On Aug. 20th, Tom A. Warner photographed these specimens above New Underwood, South Dakota:

"On the night of Aug 20th, intense storms developed in north central South Dakota," says Warner. "Skies cleared out to the west and offered a chance to capture some sprites from the northern activity."

He saw not only sprites, but also green-glowing gravity waves. The waves are, literally, the ripple effect of a powerful thunderstorm on the mesosphere some 80 km above Earth's surface. From space, these waves look like a giant atmospheric bull's eye. From the ground, they appear to be green ripples in the sky, as shown in Warner's images.

Left to themselves, gravity waves would be invisible to the human eye. We see them, however, because they are colored green by an aurora-like phenomenon called "airglow." Airglow is caused by an assortment of chemical reactions in the upper atmosphere driven mainly by solar ultraviolet radiation. Gravity waves rippling away from the central axis of a thunderstorm cause temperature and density perturbations in the upper atmosphere. Speaking simplistically, those perturbations alter the chemical reaction rates of airglow, leading to more-bright or less-bright bands depending on whether the rates are boosted or diminished, respectively.

Inhabiting the upper reaches of Earth's atmosphere alongside meteors, noctilucent clouds and some auroras, sprites and mesospheric gravity waves are true space weather phenomena. Now is a good time to see them.

Et la traduction :

 

SPRITES ROUGE ET ondes de gravité vertes:

Lété boréal tire à sa fin, les orages électriques grondent à travers les USA. La nuit tombée, les sprites rouges peuvent être vues en train de danser dans les sommet des nuages​​. Le 20 août, Tom A. Warner a photographié ces pièces susmentionnées à New Underwood, Dakota du Sud:

"Dans la nuit de Jul 20th, des tempêtes intenses se sont développés dans le centre nord du Dakota du Sud», dit Warner. «Le ciel dégagé vers l'ouest a offert une chance de capturer des sprites vers le nord."

Il a vu non seulement des sprites, mais aussi des ondes de gravité vert brillant. Les vagues sont, littéralement, l'effet d'entraînement d'un violent orage sur la mésosphère environ 80 km au-dessus de la surface de la Terre. De l'espace, ces ondes ressemblent à l'oeil d'un taureau géant atmosphérique. Depuis le sol, ils semblent être des ondulations vertes dans le ciel, comme indiqué dans les images de Warner.

Les ondes de gravité seraient invisibles à l'œil humain. Nous les voyons, cependant, parce qu'ils sont colorés en vert par un phénomène d'aurore on appelle «luminescence». Airglow est un pnénomène causé par un assortiment de réactions chimiques dans l'atmosphère supérieure causé principalement par le rayonnement ultraviolet solaire. Les  ondulations des ondes de gravité loin de l'axe central d'une température de cause orage et les perturbations de densité dans la haute atmosphère. Parlant simpliste, ces perturbations modifient les taux de luminescence de la réaction chimique, conduisant à des bandes plus ou moins brillantes, lumineuses selon que les taux sont amplifiées ou diminuées, respectivement.

Habiter la partie supérieure de l'atmosphère de la Terre aux côtés de météores, des nuages ​​nocturnes lumineux et des aurores boréales, les sprites et les ondes de gravité mésosphériques sont de véritables phénomènes météorologiques de l'espace. C'est maintenant le bon moment pour les voir.

=====================================================

Pourquoi j'ai ajouté la vidéo de ThorNows à cet article ?

 

Parce que vers 5 minutes 50 du début de sa vidéo,

il nous rappelle la théorie de Einstein :

 

Des vagues gravitationnelles se produisent

quand un gros objet en quelque part est en accélération.

 

Ce qu'on observe sur la terre quand un bateau est en mouvement = cella produit une série de vagues.

 

La série de vagues qui frappe la terre démontrerait donc qu'une grosse planète - en quelque part - est en mouvement , donc on a encore un autre indice de la réalité de la Planète X.

 

En concusion,

les sprites rouges sont de source électromagnétique,

et les ondes de gravité sont de source gravitationnelle.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :